Enseignement numéro 1 d'un suicide programmé : la solitude

Publié le par Lena Spin

Programmer la date de sa fin, c'est appréhender la solitude comme jamais.

Tout d'abord c'est un acte "inadmissible" puisqu'il est contre nature : on ne se tue pas si tout va bien. Alors forcément si décision il y a, il y a incompréhension des autres. Donc volonté de ne pas en parler. Solitude.

Sur ce point j'ai franchi le cap : seuls mes chers lecteurs connaissent mon dessein. Et question solitude sur le Net, y'a pas mieux. On nous lit, on nous regarde mais on en a aucune idée. Pas d'émotion qui transpire.

Ensuite, le futur ou plutôt l'avenir n'existe plus. L'instant prime. Il ne faut surtout pas tisser des liens durables qui pourraient avoir un avenir. Sinon il y a un véritable risque de faire du mal. Volonté délibérée de ne pas s'attacher. Et paradoxalement écarter les personnes qui pourraient compter. Solitude.

 Là c'est plus dur : il y a Ester que j'aime beaucoup. Et je ne sais pas encore comment je vais m'en sortir avec elle. Plus le temps passe et plus nous sommes proches. Là il y a vraiment un risque de la blesser à jamais… D'où plusieurs solutions :

- je casse avec elle le plus vite possible
- je lui dit la vérité
- je fais en sorte qu'elle ne sache jamais ce qui adviendra de moi après le 12 mai 2007

Franchement, c'est con à dire mais si quelqu'un qui me lit a un avis ou un conseil, je suis preneuse… Même si ma démarche peut faire peur… Il faut presque en faire abstraction.

Publié dans Mon suicide programmé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
En tout cas je me ferai pas bouffer par les vers de terre ! Bien que celà ne me gène pas trop en fait.
Répondre
B
et concrètement qu'en fait tu de cette folie? <br /> et le monde continuera de tourner et le cycle se répétera, toi en nourriture de vers de terre, et pis quoi, si tu veux tellement les voir les vers de terre fait le vivante, la solitude te pèse?<br /> Moi je la trouve lourde ma solitude, pourtant je sait qu'elle tien qu'à moi avec patience et effort, essayer de construire, pis même si tout le monde ne se l'avoue pas de toute façon on est toujours seul, seul et ses choix, seul et ses émotions, et seul face à sa mort, seul quoi! en plus on peut y rajouter de la tristesse pour ceux qui nous étaient malgrè tout proche, et nul ne peut repousser ce choix et en ça moi ça m'est précieux de savoir que quand je veux si ça tourne mal je peut toujours me foutre en l'air, des fois je ne doute pas que j'en serai incapable mais je veux que se soit en dernière issu.<br /> D'ailleurs pour me conforter dans cette possibilité, je n'ai pas de bon vieu flingue sous la main, et je m'imaginais bien m'inciser les veines mais j'ai appris recemment que cette technique était innefficace, et la pendaison me parait trop lente, alors j'opte pour dans moment d'impulsivité de me trancher la carotide ou un bon vieu vol plané de je ne sais ou.<br /> Mais en tout les cas pas d'échéances, juste une issue au cas ou, aussi comme jauge de souffrance peut être...Mais en tout les cas j'aimerai quand même essayer de vivre pleinement avant, d'faire tout ce qui m'passe par la tête, sûr, ptete ch'craquerai avant?<br />  
Répondre
L
Tout ceci est assez jubilatoire il est vrai.... A presque 2 mois de l'échéance, je suis de plus en plus vivante... Comment dire ? C'est en effet proche del'orgasme : une pulsion démentielle (je crois que dément est le terme assez exact car je sens la folie...) monte inlassablement en moi.
Répondre
B
Salut Lena!<br /> Pas si con que ça, si ça pouvait me pousser a vivre pleinement chaques instants, mais moi ça me prend mplus comme une envie de chier que prémédité à l'avance, et je pense que plus tu le programme, moins t'as la force de le faire, enfin je parle pour mon pti cas.<br /> D'ou je te vois deux option de carrière, soit tu fini par vivre les choses tellement intensemment que sur un mauvais moment tu tout en l'air, soit tu passe les trois jours avant la date butoire à angoisser ou quelques heures, et tu remet ça à plus tard étant gagnante d'un soulagement qui doit frôler l'orgasme.<br />  
Répondre
L
Désolé pour la taille des caractéres j'ai eu quelques problémes avec se satané ordinateur .                                                                             Lahioline
Répondre